Conférences-débats

conférences débats

CONFÉRENCES-DÉBATS

Nos conférences-débats sur la culture ont pour objectif de sensibiliser. Cependant elles doivent aussi  alerter les décideurs et l’opinion publique sur les enjeux du pastoralisme pour les éleveurs nomades du Sahel. Le pastoralisme c’est surtout un mode de vie ancestral durable, qui permet de maintenir les activités traditionnelles.

C’est notre seconde conférence qui a eu lieu le 22 novembre 2017 de 10:30 – 18:30 heure au Pavillon carré de Baudoin – 121 Rue de Ménilmontant – dans le 20E-Arrondissement qui a mis l’accent sur la culture nomade, notamment celle des wodaabe du Niger.

Cette conférence veut appuyer les groupes d’éleveurs du Sahel qui prônent l’instauration d’une culture de la paix grâce au développement et à l’éducation. L’association pour sa campagne de renforcement des capacités de plaidoyer des éleveurs nomades du Sahel va focaliser son attention sur un groupe d’éleveurs du Niger et leur Forum Social.

Le programme de la manifestation à Paris a été composé d’une projection de film, de deux conférences et deux tables rondes.

  • Le documentaire : le cri d’appel des pasteurs peuls, a permis d’informer sur la dégradation inquiétante d’un élevage souple et autonome
  • Le GITPA a intervenu sur la reconnaissance des droits des éleveurs nomades et transhumants
  • Il y a eu ensuite une présentation du “Forum des éleveurs du Niger et de leur stratégie de développement”
  • L’association Pastoralismes du monde nous a fait le constat d’un destin commun des éleveurs-pasteurs confrontés aux défis de la mondialisation
  • Une intervention sur la langue pulaar écrite, vecteur de développement a fait un retour sur l’histoire du «mouvement pulaar

Thèmes de nos conférences-débats

Aujourd’hui, les sociétés pastorales nomades, notamment touaregs et peules, n’ont plus de nation propre reconnue. Leur mode de vie se trouve profondément bouleversé par des problèmes d’ordre politique, économique et climatique.

C’est notamment dans le champ de la culture que l’énergie de l’association se mobilise. Elle veut continuer à transmettre ce que les nomades souhaitent le plus préserver : le fondement de leur identité et de leur dignité.

Notons que leurs modes de vie sont bouleversés et menacés par la mondialisation et la désertification.

Vidéos de nos conférences-débats

Nos vidéos sur les conférences sont axées sur la réflexion des aspects les plus importants de la culture des éleveurs nomades.

Première conférence : «Évolutions des pratiques pastorales en Afrique sahélo-saharienne. Quelles sont les conséquences de ces mutations pour l’avenir des traditions des pasteurs peuls ?

Il s’agissait de définir le pastoralisme et le mode de vie pastorale des éleveurs peuls du Sahel.

intervenants conférence 2016 sur le pastoralisme

Le 21 mai 2016 l’association a organisé sa première conférence qui s’est intitulée : Évolutions des pratiques pastorales en Afrique sahélo-saharienne : quelles sont les conséquences de ces mutations pour l’avenir des traditions des éleveurs pasteurs peuls ?
Objectifs de la journée :
Attirer l’attention de la communauté scientifique, des décideurs, et du grand public sur les enjeux environnementaux, économiques, sociaux et politiques de l’activité des pasteurs dans un milieu en pleine mutation.

Première table-ronde

Plaidoyer pour la culture des éleveurs nomades

Conférenciers

Anaïs Leblon – S andrine Loncke   – Yassine Kervella-Mansaré  – André Marty – Alfa Umar Ba Konaré  – Cédric Le Bris  – Hadiatou Baldé
Deuxième conférence : voir programme ci-dessous.

.conférences-débats

Conférence-débat sur la culture touarègue

Le 29 juin 2019

C’est la troisième de nos conférences-débats. Comme tous nos conférenciers qui sont des spécialistes, les intervenants de cette dernière conférence nous ont transmis des informations importantes. Nous avons aussi exposé des bijoux touaregs.

Débat sur la culture du Sahel : pourquoi ?

Afin d’attirer l’attention, nous mettons en avant les problématiques des cultures nomades.
C’est la raison pour laquelle, notre association essaie de sensibiliser sur l’aspect le plus important de cette culture.
En conséquence, nous interpellons les décideurs et les médias à travers nos débats.

Écologique, premièrement

Le pastoralisme est le fondement d’un mode de vie en total conformité avec l’environnement

Moderne, deuxièmement

Contrairement aux idées reçues le pastoralisme n’est pas archaïque, il est durable.

Durable, troisièmement

Le pastoralisme nomade préserve la biodiversité et l’environnement et est essentiellement familial.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial