Préserver le Sahel

COMMENT PRÉSERVER L'ENVIRONNEMENT ?

Pour l'association seul le pastoralisme peut préserver l'environnement
Utiliser les savoirs locaux pour lutter contre le réchauffement
Le pastoralisme nomade préserve l’environnement car il est adapté aux écosystèmes arides et semi arides.

Le pastoralisme est une stratégie

paysage du désert

Activité spécialisée

Le pastoralisme nomade au Sahel s’est développé en tant que forme spécialisée d’activité. Il permet une utilisation des grandes étendues de terres de parcours saisonniers dans les zones arides et semi-arides du Sahel.

Organisation sociale

L’exercice du pastoralisme engendre des liens entre les différents membres des communautés pastorales, et des liens avec d’autres communautés rurales avec lesquelles elles interagissent.

Mobilité organisée

La mobilité est une caractéristique qui permet aux éleveurs d’utiliser les ressources éparpillées dans l’espace. La mobilité du cheptel est régie par des règles sociales qui facilitent la gestion des ressources naturelles.

Savoirs traditionnels

Les pratiques des éleveurs se fondent sur des savoirs spécifiques. La prise en compte des savoirs des éleveurs permet comprendre ce que représentent pour eux les ressources pastorales et leur utilisation.

QUE DISENT LES EXPERTS SUR LE PASTORALISME ?

Pastoralisme et durabilité

Le pastoralisme est durable car il maintient la fertilité du sol et son carbone, la régulation de l’eau, la conservation de la biodiversité et la gestion des incendies. Les pâturages pour l’élevage extensif dans le monde séquestrent entre 200-500kg de carbone par hectare et par an, jouant un rôle de premier plan dans l’atténuation du changement climatique

Conditions propices nécéssaires

Des conditions favorables sont nécessaires pour que le pastoralisme réalise son potentiel dans l’économie verte. Le sous-développement pastoral est principalement attribué à la marginalisation et à l’exclusion des pasteurs, à la négligence de leurs droits, et aux obstacles des stratégies éprouvées en matière de gestion des parcours.

Améliorer les conditions du pastoralisme

Un développement significatif peut être réalisé par l’amélioration de la représentation des pasteurs dans la protection des couloirs de transhumance. Il est nécessaire aussi de répondre aux lacunes de connaissances et d’informations qui persistent autour du pastoralisme tels que la connaissance de l’écologie des parcours.

AGISSONS DES A PRÉSENT

Préservons le Sahel, agissons !
Notre association va spécialement créer une base de documents numérique sur le thème “Préservons le Sahel”. Il est important de s’investir dans la lutte contre la désertification parce que le réchauffement climatique s’accentue, nous devons pour l’avenir de la région, préserver l’environnement.
LE CLIMAT AU SAHEL
LE CLIMAT AU SAHEL
Zones arides
Notre environnement
L’équilibre vital du Sahel dépend de la préservation de la biodiversité. Il est urgent de mener une action globale et durable pour ralentir le processus de destruction.
BIODIVERSITE
BIODIVERSITE

De nos jours, les savants et experts de tous bords sont unanimes, le pastoralisme est adapté aux régions à forte contrainte climatique. Une étude du CIRAD – Territoire d’élevage pastoral au Sahel : un bilan carbone avec un potentiel inattendu d’atténuation du changement climatique -, démontre que le bilan carbone du pastoralisme est équilibré et peut être amélioré. Vous pouvez trouver l’étude ici.
Nous recherchons des partenaires et des experts pour soutenir nos actions et contribuer à nos conférences.

CONTACT
CONTACT