Transhumance

TRANSHUMANCE

La zone pastorale s’étend d’ouest en est, du Mali au Tchad, sur une bande de 50 à 200 km de large entre désert et front nord des cultures pluviales.

Elle n’est donc pas viable à elle seule pour l’élevage et son exploitation nécessite le recours à des déplacements saisonniers ou périodiques vers les zones moins aléatoires du sud du pays et des pays voisins.

ZONE PASTORALE

Cette zone pastorale n’a pas le monopole de l’élevage, et ses ressources en eau et en pâturages ne garantissent pas à elle seule la survie du bétail.

Au Sahel, la mobilité pastorale est une nécessité écologique. Le contexte très sensible à la dégradation et la variabilité spatiale et temporelle des ressources fourragères et hydriques contraint les éleveurs à se déplacer.

shares