Défendre la langue peule

L'ADLAM !!!

DE NOS JOURS, NOS LANGUES SONT APPAUVRIES. ELLES RISQUERAIENT DE DISPARAÎTRE SI SES LOCUTEURS DIMINUENT.

Alphabet peul

 Aissatou Sow est une jeune ivoiro-guinéenne, promotrice de l’alphabet Adlam et elle est également présidente  de l’association Adlam Rewbe Africa qui est une association qui regroupe des femmes à travers le monde et a pour but de valoriser les langues africaines et les cultures à travers l’enseignement de l’alphabet Adlam. Elle est également  fondatrice de la chaîne youtube kongol debbo.

Origine de l'ADLAM

L’Adlam a été inventé en 1989 à Nzérékoré en Guinée par deux frères originaires de la Guinée.  A l’époque, pour écrire en Pulaar on utilisait l’arabe et il y avait des prononciations tel que le gba le hja, qui n’étaient pas possible à transcrire en Arabe. Les écritures et lectures des lettres se faisaient par l’approximation et l’imagination des lecteurs, par manque d’uniformité dans le choix des lettres et des sons.

Favoriser la langue

L’ADLAM est un alphabet original composé de 34 lettres qui permet de transcrire la plupart des langues africaines dont 28 lettres pour le fulfulde, le peulh (5 voyelles et 23 consonnes) auxquels s’ajoutent 4 combinaison de lettres qui représentent les sons Nasal (n’da n’ba n’dja n’gua), qui se lit de la droite à la gauche. Les 4 premières lettres sont A, Da , La , Ma… d’où l’écriture a tiré son appellation ADLAM.

Promotion de l'écriture

Avec l’association winden Jangen Adlam cet alphabet est enseigné dans le monde du Soudan à la Mauritanie de l’Europe en Amérique,  il est également enseigné à Harvard University aux Etats Unis. Adlam était en vedette chez, au d’août qui va faire la promotion de Adlam sur leur site. Vous pouvez le retrouvez sur vos smartphones Android 6 7 8 9, sur chrome et Windows ainsi que sur Mac.

Texte par Aissatou SOW

Langue et disparition

Quand le divers rétrécit, c’est l’humanité qui s’appauvrit (Rozenn Milin)